Le 22 juin prochain marquera les « 20 ans » de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. A cette occasion, l’Agence de la biomédecine souhaite mettre à l’honneur tous les acteurs mobilisés dans la chaîne du don au quotidien – de la famille de donneurs, des équipes hospitalières, des associations patients. Elle lancera pour cette journée sa nouvelle campagne «  un lien qui nous unit tous ».

En France, plus de 65 000 personnes vivent grâce à un organe greffé.
En 2018, 5 805 greffes d’organes ont été réalisées, dont 561 à partir de donneurs vivants. Sur ce nombre, il y a eu 373 greffes de poumons et 9 greffes cardio-pulmonaires, pour les patients atteints de mucoviscidose de bronchites chroniques (BPCO, emphysème) et de fibroses pulmonaires.
Aujourd’hui certains patients vivent avec de nouveaux poumons depuis plus de 20 ans ! 10 enfants ont bénéficié d’une greffe de poumon en 2018 et 1 enfant d’un greffe cardiopulmonaire.

la 20è Journée sur le dons d’organes devrait nous fournir de nouvelles données sur le nombre de greffes réalisées en 2019.

Les greffes repartent à la hausse

A la sortie de la période de confinement, l’Agence de Biomédecine a fait savoir que depuis le 11 mai dernier tous les types d’organes peuvent à nouveau être prélevés et greffés dans les établissements volontaires et ayant réunis les conditions de sécurité sanitaire pour le faire. Progressivement, l’activité toutes greffes confondues repart à la hausse.

Au cours des 25 premiers jours de mai, 205 donneurs potentiels ont été recensés. Les prélèvements ont permis 27 greffes de coeur, 13 greffes de poumons, 71 greffes de foies et 48 greffes de rein (ces chiffres restent incomplets car 63 reins ont été prélevés la semaine dernière).*

L’agence de la Biomédecine : ce qu’elle est !

L’Agence de la biomédecine est une agence nationale d’État, placée sous la tutelle du ministère de la Santé. Elle a été créée par la loi de bioéthique de 2004. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement et de la greffe d’organes, de tissus et de cellules, ainsi que de la procréation, de l’embryologie et de la génétique humaines.

En matière de prélèvement et de greffe d’organes, l’Agence de la biomédecine :
• gère la liste nationale d‘attente de greffe et le registre national des refus;
• coordonne les prélèvements d’organes, la répartition et l’attribution des greffons en France;
• garantit que les greffons prélevés sont attribués aux malades en attente de greffe dans le respect des critères médicaux et des principes d’équité;
• assure l’évaluation des activités médicales qu’elle encadre;
• enfin, l’Agence de la biomédecine est chargée de promouvoir et développer l’information sur le don, le prélèvement et la greffe d’organes,
de tissus et de cellules.

Pour plus d’information : www.agence-biomedecine.fr