Vous souffrez de FPI, associée à d’autres pathologies chroniques, et pour limiter la progression de l’épidémie de COVID-19, vous limitez vos sorties, voire ne sortez plus du tout. Dans cette situation exceptionnelle, il est indispensable de rester très attentif à votre santé en lien avec votre médecin, d’autres professionnels et bien sûr de votre entourage.

N’oubliez pas que les professionnels de santé continuent à assurer les soins : au cabinet, à domicile, à distance (téléconsultations, téléphone si besoin). Ils sont organisés pour se protéger et protéger leurs patients du COVID-19. Ils restent disponibles pour vous, ne craignez pas de les déranger. Dans tous les cas, ils vous diront dans quelles conditions ils vous reçoivent.

Poursuivez votre traitement et vos soins habituels
* Continuez à prendre les traitements de fond pour votre FPI.
* Ne renoncez pas à une consultation ou à un examen indispensable : demandez par téléphone à votre médecin traitant la conduite à tenir.
* Poursuivez scrupuleusement votre auto-surveillance, si vous êtes concernés (tension artérielle, fréquence cardiaque, oxymétrie, glycémie, cétonurie) ou votre télésurveillance.
* Soyez attentif à ce que vous ressentez et sollicitez votre médecin si besoin.
* Si des symptômes inhabituels apparaissent ̶ fièvre, toux, fatigue, diarrhée, difficulté à respirer, douleurs thoraciques, mal-être… ̶ il peut s’agir d’une aggravation de votre maladie ou d’un COVID-19 et certains signes sont trompeurs. Appelez alors sans tarder votre médecin ou le 15.

Dans tous les cas, prenez conseil auprès de votre médecin traitant :
* avant de songer à modifier les doses des traitements (notamment les traitements pour la douleur).
* avant de prendre de nouveaux médicaments.
* et surtout n’interrompez pas votre un traitement contre la FPI.

La situation n’est pas toujours facile à vivre.
* Si vous avez besoin d’en parler : contactez votre médecin, un professionnel qui vous soigne habituellement (infirmière, kinésithérapeute…), un psychologue ;
* pensez aussi aux associations de personnes atteintes de maladie chronique, elles peuvent vous soutenir. Des membres de l »APEFPI sont à votre disposition pour répondre à vos questions et au besoin pour vous aiguiller.
* ne vous fiez surtout pas aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Vérifiez toutes les informations auprès de vos médecins ou de votre association de patients.

Prenez soin de vous et de votre santé
* Isolez-vous de toutes les personnes contaminées ou suspectes de l’être.
* Veillez à entretenir les liens avec vos proches par téléphone, courriel, message texte, vidéo… En respectant les gestes barrière, ils peuvent vous aider pour les achats de première nécessité.
* Restez autant que possible physiquement actif chez vous. Si vous le pouvez, sortez marcher, seul(e) et dans la limite de ce qui est autorisé dans le cadre du confinement.
* Mangez équilibré, évitez le grignotage, limitez les boissons alcoolisées ou le tabac.

Ressources utiles :
. Sur le COVID-19 https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/reponses-a-vos-questions-sur-le-covid-19-par-des-medecins
. Sur les gestes barrières https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_gestes_barrieres_fr.pdf