Après les personnes âgées vivant en établissement et les professionnels de santé de plus de 50 ans ou ayant des comorbidités, la vaccination contre la COVID-19 est désormais proposée aux personnes de plus de 65 ans et aux personnes atteintes de pathologies à très haut risque face à la COVID-19. Les patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) en font partie.

L’impact des vaccins contre la COVID-19 sur la pandémie dépendra de plusieurs facteurs : dont l’efficacité des vaccins, la rapidité avec laquelle ils sont approuvés, fabriqués et mis à disposition et le nombre de personnes qui se feront vacciner.

La vaccination contre la Covid-19 a débuté le 27 décembre 2020, en France. Les vaccins contre la COVID-19 sont livrés au fur et à mesure de leur production. La vaccination a été proposée de manière progressive à la population. Après les personnes âgées vivant en établissement et les professionnels de santé de plus de 50 ans ou ayant des comorbidités, elle est désormais proposée aux personnes de plus de 75 ans et aux personnes atteintes de pathologies à très haut risque face à la COVID-19. Les patients atteints de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) en font partie.

Le Dr Elodie Blanchard, Coordinateur de centre expert au CHU de Pessac, explique l’intérêt que nous avons tous à nous faire vacciner, quels vaccins sont disponibles, quels sont leur spécificité, et à partir de quel moment le vaccin est efficace.
[un film proposé par Boehringer-Ingelheim dans “Vivre avec la FPI”]