« Plus que Jamais« , le dernier film de Gaspard Ulliel, produit par Émily Atef, réalisatrice franco-iranienne, a été présenté au festival de Cannes dans la section “Un certain regard”. Avec ce film, la Fibrose Pulmonaire idiopathique est à l’écran. Sa sortie est prévue pour le 9 novembre 2022.

L’histoire est celle d’une jeune femme, Hélène (Vicky Krieps), Bordelaise de 33 ans, atteinte de Fibrose Pulmonaire Idiopathique, qui vit en couple avec Mathieu (Gaspard Ulliel), l’amour de sa vie. Ils vivent ensemble heureux depuis plusieurs années. Mais elle est étouffée par la ville et la pitié de ses amis et sa rencontre avec un blogueur norvégien, Mister (Jesper Christensen), va la pousser à partir en Norvège, dans les fjords, en quête d’un nouveau souffle, pour chercher la paix et éprouver la force de leur amour.

Synopsis :
« Le film s’ouvre sur un diner entre amis. L’un d’eux pose une question à Hélène sur sa capacité à retravailler un jour. Celle-ci s’emporte ne supportant plus la réaction de ses proches qui font comme si elle n’avait rien. Au fil de la structure narrative, la femme atteinte d’une fibrose pulmonaire idiopathique s’isole, refusant les aides extérieures, dont la possibilité de greffe des poumons. Un jour, elle annonce à son mari ébahi son besoin de se ressourcer seule en Norvège pour retrouver un bloggeur atteint de la même maladie qu’elle. »
(Antoine Corte sur « Bulles de culture »)

Critique :
« Peut-on choisir de ne pas lutter face à la mort ? Affronte t-on la maladie pour soi ou pour ses proches ? Ces questions sont centrales dans le long métrage d’Emily Atef où on y voit se quereller deux êtres qui s’aiment mais qui n’ont pas la même conception de la vie. Lui souhaite la voir vivre plus longtemps, tandis qu’elle se voit déjà partir en ayant la culpabilité de ne pouvoir avoir davantage de projets avec son mari. »
« Ce film hommage sublime les corps grâce à des longues scènes sensuelles entre les deux amoureux, oubliant un instant les soucis quand ils s’effleurent mutuellement la peau et s’embrassent avec passion. Emily Atef filme l’amour en dévoilant beaucoup des acteurs, qui se livre sans pudeur, sans tomber dans le voyeurisme. La réalisatrice réussit également des magnifiques plans sur la Norvège, terre d’accueil et de rédemption. »
(Antoine Corte sur « Bulles de culture »)

Françoise Jelassi, vice-présidente de l’AFPF, a accompagné la société de production, la réalisatrice et l’actrice pour expliquer ce qu’est la FPI et son impact sur la vie quotidienne, d’un point de vue psychologique et physique pour le scénario final. Cet accompagnement dans la réalisation se traduit par la présence de « l’AFPF » dans le générique du film.

*****************************************************

En 2005, Gaspard Ulliel, obtient le César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans Un long dimanche de fiançailles ainsi que le César du meilleur acteur pour son interprétation dans Juste la fin du monde, en 2017.

« Plus que jamais » marque la dernière apparition sur grand écran de Gaspard Ulliel, décédé le 19 janvier dernier à l’âge de 37 ans suite à un accident de ski à la station de la Rosière, en Savoie. On peut le voir dans Moon Knight, la série Marvel diffusée sur Disney+ où il campe le collectionneur d’arts Anton Mogart.

Vicky Krieps, actrice luxembourgeoise vivant à Berlin, âgée de 39 ans, a joué dans de nombreux films. Un des rôles qui ont renforcé sa notoriété est son interprétation d’Alma Elson, un des personnages principaux de Phantom Thread, film dramatique britannico-américain écrit et réalisé par Paul Thomas Anderson, sorti en 2017. On devrait la retrouver en 2023 dans Les Trois Mousquetaires : d’Artagnan de Martin Bourboulon, jouant le rôle d’Anne d’Autriche