18 organisations de patients, d’usagers et de professionnels de santé – dont l’APEFPI – fortement impliquées dans le domaine de la santé respiratoire, ont lancé le 6 septembre les premiers États Généraux de la santé respiratoire.

Leur démarche s’inscrit dans une approche transversale, d’écoute et de co-construction avec les représentants de la santé respiratoire, afin de faire des propositions pour améliorer la santé respiratoire. Ces propositions, les vôtres, seront soumise le 8 décembre prochain au futurs candidats à la présidentielle, qui devront se prononcer sur leur engagement à leur égard.

Jean-Michel Fourrier, président de l’APEFPI vous explique le sens de la démarche

Faites part de vos expériences et suggestions

Près de 10 millions de Français sont à ce jour touchés par une affection chronique des voies respiratoires. Paradoxalement, ce grand sujet de santé publique qu’est la Santé Respiratoire retient rarement l’attention des candidats aux élections présidentielles.

Dans cet objectif, une plateforme en ligne de recueil des contributions MaSanteRespiratoire2022.fr sera ouverte jusqu’au dimanche 3 octobre à 20h, afin que vous puissiez partager votre expérience et faire des suggestions pour améliorer la prise en charge des malades respiratoires et des patients Fibrose Pulmonaire en particulier

La Conférence nationale des États Généraux qui se déroulera le 8 décembre prochain à Paris – accessible en visioconférence -, portera l’ensemble de vos contributions

Les citoyens sont invités à s’exprimer sur 10 thématiques

  1. Prévention : Comment anticiper les maladies et accidents respiratoires en France ?
  2. Dépistage et prise en charge des maladies respiratoires en France ;
  3. Enseignement de la covid et de son impact sur la prise en charge des patients atteints d’une pathologie respiratoire
  4. Enfance et Santé Respiratoire ;
  5. Environnement et Santé Respiratoire ;
  6. Handicap et insuffisance respiratoire ;
  7. Lutter contre l’exclusion, les inégalités sociales et territoriales et les inégalités de genres en matière de Santé Respiratoire ;
  8. Accès aux soins ;
  9. Accès à l’information sur la Santé Respiratoire ;
  10. Financement de la recherche sur la Santé Respiratoire.