Le président de la République a annoncé, lors des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie, qui se sont déroulées les 27 et 28 septembre à Paris, de nouvelles mesures dont le remboursement, par l’Assurance maladie, de séances chez le psychologue dès l’âge de 3 ans et à partir de 2022. Les patient(e)s souffrant de FPI pourront y avoir recours.

Outre la création de postes dans les centres médicaux psychologiques (CMP) pour réduire les délais d’attente, le président de la République a clairement promis le remboursement par l’Assurance-maladie de séances chez le psychologue, à partir de 3 ans. Il s’agirait en l’occurrence, d’un forfait de plusieurs séances, remboursées sur prescription médicale, et à renouveler si besoin. Le montant de la première consultation sera fixé à 40 euros, puis à 30 euros pour les autres.

« Il y a beaucoup de psychologues qui vivent très bien de leur profession, a commenté Emmanuel Macron, et qui facturent des consultations bien supérieures, en termes de tarifs, à celles que je viens d’évoquer. Ils pourront continuer à exercer leur profession de la même manière. » Cette mesure de forfait de consultations est davantage destinée aux psychologues« qui n’arrivent pas à vivre de leur métier » et à ceux « qui ne peuvent accéder à des consultations auprès de psychologues si les tarifs ne sont pas encadrés ».

Cette – bonne – nouvelle devrait intéresser plus d’un patient souffrant de FPI et qui, souvent, face à l’annonce de la maladie ou dans le cadre de son évolution, peut avoir besoin d’un recours à un professionnel de santé pour un soutien psychologique.