Semaine mondiale de la FPI 2019 : des Européens nous font vivre leur FPI

La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) bénéficie du 14 au 22 d’une semaine mondiale consacrée à mieux faire connaitre cette maladie rare qui concerne 17 000 personnes en France, avec plus de 3000 nouveaux cas chaque année.

Bruxelles, Belgique, septembre 2019 – La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie pulmonaire chronique progressive et dévastatrice qui tue 65 000 personnes par an en Europe. La lutte contre la progression de la maladie repose sur un diagnostic précoce, sans lequel les patients subissent une détérioration rapide à mesure que leurs poumons s’épaississent et forment des adhérences. Lors de cette semaine mondiale de la FPI, la Fédération européenne de la fibrose pulmonaire idiopathique et des affections connexes (EU-IPFF) lance sa campagne visant à lutter contre le diagnostic tardif et à améliorer la vie des patients.

En Europe, entre 80 000 et 110 000 personnes sont atteintes de FPI et environ 35 000 nouveaux patients sont diagnostiqués chaque année. Toutefois, le nombre réel de cas peut être supérieur compte tenu du fait que la maladie est mal connue et que le nombre de cas déclarés est inférieur à la réalité. Il est important de noter qu’en cas de diagnostic tardif, les patients risquent d’être privés des outils requis pour gérer le déclin fatal et irréversible de leur fonction pulmonaire.

En ce qui concerne le traitement, la transplantation pulmonaire est l’option la plus efficace, mais seuls 5 % des patients, voire moins, sont admissibles à la chirurgie. Sans traitement, la moitié des patients décéderont dans les deux à cinq années suivant le diagnostic.

S’appuyant sur la campagne #MyIPFstory de l’année dernière, l’EU-IPFF continuera cette année à sensibiliser et responsabiliser les patients et les soignants. Elle soulignera également le rôle que les professionnels de la santé et les décideurs politiques peuvent jouer pour que le diagnostic précoce et une meilleure prise en charge de la FPI deviennent réalité.

(Source : EU-IPFF, Bruxelles]

La FPI en Europe : état des lieux

  • La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie pulmonaire dévastatrice qui tue 65 000 personnes chaque année en Europe.
  • En Europe, environ 110 000 personnes sont atteintes de FPI et 35 000 nouveaux patients sont diagnostiqués chaque année. Le nombre de cas étant sous-rapporté, compte tenu d’un sous-diagnostic de la pathologie, il se peut que la population réelle de patients FPI soit plus élevée.
  • La maladie est incurable et sans traitement, la moitié des patients atteints de FPI décéderont dans les deux à cinq ans suivant le diagnostic.
  • Pour de nombreux patients, le traitement le plus efficace est une transplantation pulmonaire. Cependant, moins de 5 % des patients atteints de FPI peuvent en bénéficier.
  • Cette année, l’EU-IPFF lance une campagne de sensibilisation sur les mesures à prendre pour lutter contre le diagnostic tardif et améliorer la vie des patients atteints de FPI.